${ cart.content.item_count } Cart
Close
Continue Shopping
Back to blog arrow Back to All Previous article arrow 4 façons de manger de... 6 raisons pour lesquelles vous... Next article arrow
Les différences nutritionnelles entre la nourriture biologique et non biologique Image Back to blog arrow Back to All

Les différences nutritionnelles entre la nourriture biologique et non biologique

Image par Unsplash | Christian Holzinger

Il y a un débat de longue date à savoir si la nourriture biologique est plus saine que son équivalent non biologique et il est temps de rétablir les faits.

Mais d’abord, qu’est-ce qui fait qu’un produit alimentaire est biologique ?

Qu’est-ce que « biologique » signifie vraiment ?

« Biologique » fait référence à la façon dont les produits agricoles sont cultivés, élevés et transformés. Au Canada, l’appellation biologique est régie par des normes et des réglementations strictes.

Pour mériter l’appellation « biologique », les aliments doivent être cultivés ou élevés et transformés sans utiliser de produits chimiques de synthèse ni d’organismes génétiquement modifiés (OGM). Les édulcorants, les colorants et arômes artificiels ainsi que les agents de conservations sont également interdits. Il faut éviter d’utiliser de façon habituelle des antibiotiques et des hormones pour les animaux de ferme. 

« Biologique » fait également référence à la façon de cultiver la terre. Les fermiers doivent s’assurer d’utiliser des méthodes de production qui soutiennent la santé des sols à long terme et respectent les écosystèmes environnants grâce à une rotation adéquate des cultures et à l’utilisation de compost organique comme du fumier.  

C’est très différent des méthodes utilisées par les agriculteurs conventionnels pour cultiver et produire des aliments. Par conséquent, il y a des différences nutritionnelles fondamentales entre la nourriture biologique et non biologique. 

Est-ce que la nourriture biologique est plus saine ?

Même s’il y a beaucoup de preuves contradictoires qui circulent à savoir si la nourriture biologique est réellement plus nutritive que la nourriture non biologique, ces résultats mitigés sont probablement dus aux différences dans la manipulation des aliments et la production, selon Healthline

Cela mis à part, regardons les faits concrets : la nourriture biologique est généralement plus saine que celle qui ne l’est pas. Mais pourquoi ? 

Eh bien, manger biologique réduit votre exposition aux ingrédients artificiels comme les pesticides synthétiques, les engrais synthétiques, les additifs alimentaires, les hormones de croissance et les antibiotiques. C’est une partie de l’équation.

La deuxième partie vient de l’aliment en tant que tel.

Des recherches ont démontré que la nourriture biologique a une concentration significativement plus élevée de certains nutriments, notamment des antioxydants et des micronutriments comme la vitamine C, le zinc et le fer. Cela signifie que calorie pour calorie, la nourriture biologique fournit plus de propriétés qui sont à la fois bénéfiques pour le cœur et anti-cancérigènes. 

Est-ce vraiment si simple ? Oui et non. En général, choisir des aliments issus de la culture ou de l’élevage biologique est une option plus saine, mais les différences peuvent varier d’un produit à l’autre. Par exemple, certaines cultures contiennent plus de résidus chimiques que d’autres et choisir des aliments issus de l’agriculture biologique offre davantage de bénéfices pour la santé. Vous pouvez savoir quels aliments présentent les plus hauts niveaux de résidus de pesticides en consultant la liste des 15 fruits et légumes contenant le moins de résidus de pesticides (liste « Clean Fifteen ») et la liste des 12 aliments les plus contaminés (liste « Dirty Dozen »), compilées par l’organisme Environmental Working Group.

Back to blog arrow Back to All