${ cart.content.item_count } Cart
Close
Continue Shopping
Back to blog arrow Back to All Previous article arrow Les meilleurs substituts aux pailles... L’importance des emballages de produits... Next article arrow
Le cannabis légal sur la scène internationale Image Back to blog arrow Back to All

Le cannabis légal sur la scène internationale

Les légalisations récentes du cannabis autour du globe reçoivent tellement d’attention qu’on oublie parfois qu’il était en fait légal dans de nombreuses régions du monde pendant la majeure partie de son histoire.

Néanmoins, comme les dernières générations sont nées à l’époque de son interdiction, assister au changement légal du statut du cannabis est une expérience fascinante. 

Retraçons l’histoire récente de la légalisation du cannabis, en commençant par l’Uruguay et en terminant avec la Corée du Sud. Prenez note toutefois que les différentes régions ont adopté différents niveaux de légalisation et de décriminalisation. Cette chronologie historique souligne les étapes importantes de la légalisation du cannabis médical et récréatif.

2013

Uruguay – Légalisation

En 2013, l’Uruguay est passé à l’histoire en tant que première nation à légaliser la culture, la distribution et la consommation de cannabis. Les personnes âgées de plus de 18 ans pouvaient alors acheter 40 grammes (1,5 once) de cannabis chaque mois auprès d’une pharmacie autorisée.

République tchèque – Légalisation à des fins médicales

Le cannabis médical a été légalisé en République tchèque en 2013, mais uniquement avec ordonnance d’un professionnel de la santé spécialisé, excluant les médecins généralistes. Tant la culture que l’importation sont assujetties à un programme de licences. La consommation à des fins récréatives en petites quantités demeure une infraction assortie d’une amende.

Italie – Légalisation à des fins médicales

Au moment de la légalisation du cannabis médical en Italie, le cannabis était censé être importé des Pays-Bas et vendu exclusivement dans des pharmacies autorisées aux patients avec une ordonnance valide. Toutefois, les coûts d’importation élevés ont motivé le gouvernement à changer sa stratégie. Maintenant, c’est l’armée qui est responsable de la culture et de la distribution du cannabis médical. Pour ce qui est du cannabis récréatif, c’est une tout autre histoire. À compter de 2016, la vente de fleurs de chanvre est devenue légale à des fins industrielles, mais il n’est pas autorisé d’en consommer. 

2014 

Alaska – Légalisation

Le cannabis est porteur d’une longue histoire en Alaska. En 1975, le cannabis en petites quantités a été légalisé uniquement pour un usage personnel à la maison. En 1998, il a été légalisé à des fins médicales. Puis en 2014, il est devenu légal de consommer du cannabis à des fins récréatives pour les personnes âgées de 21 ans, mais les règlements qui ont suivi ont créé une « zone grise » autour de la légalisation.

Chili – Légalisation à des fins médicales

Le Chilie a décidé de légaliser le cannabis médical en 2014 principalement pour fournir aux patients souffrant d’un cancer une manière naturelle de soulager la douleur. Le gouvernement permet aussi l’importation de cannabis pour la consommation à des fins médicales. 

2015

Jamaïque – Légalisation à des fins médicales

En Jamaïque, les usages médical, scientifique et thérapeutique du cannabis ont été légalisés dans le cadre d’un programme de licences en 2015. Les citoyens admissibles peuvent soumettre une demande de licence selon qu’ils souhaitent étudier, cultiver, transformer, transporter ou vendre le cannabis. Les professionnels de la santé enregistrés peuvent prescrire du cannabis pour le traitement de conditions médicales s’ils en jugent la pertinence. De plus, la possession d’une quantité personnelle de 57 grammes (2 onces) de cannabis a été décriminalisée cette année.

Porto Rico – Légalisation à des fins médicales

En 2015, le cannabis médical a été légalisé pour certaines conditions médicales à Porto Rico. Les patients peuvent posséder une quantité suffisante pendant 30 jours, mais seulement des produits sans fumée. L’accès au cannabis médical est contrôlé par des dispensaires régis par l’État.

Colombie – Légalisation à des fins médicales

En Colombie, avant la légalisation du cannabis à des fins médicales en 2015, le cannabis thérapeutique s’inscrivait dans une zone grise en raison du manque de réglementation, mais la situation a bien changé. Aujourd’hui, les cultivateurs doivent soumettre une demande de licence au National Narcotics Council pour pouvoir mener leurs activités.

2016

Australie-Occidentale – Légalisation à des fins médicales

Depuis 2016, les Australiens occidentaux peuvent se procurer légalement du cannabis médical dans une pharmacie sur présentation d’une ordonnance obtenue auprès d’un spécialiste autorisé. La culture du cannabis à des fins médicales et scientifiques a aussi été légalisée, mais uniquement en possession des licences appropriées.

Macédoine – Légalisation à des fins médicales

La légalisation du cannabis médical en Macédoine en 2016 reconnaît la distinction entre les huiles de cannabis à faible teneur en cannabinoïdes et celles à forte teneur. Les patients ont accès aux variétés d’huile de cannabis avec un taux de moins de 0,2 % de cannabinoïdes sans ordonnance, mais toutes celles qui se situent au-delà doivent être prescrites.

Turquie – Légalisation à des fins médicales

La culture du cannabis a été légalisée dans dix-neuf provinces en Turquie, mais seulement à des fins médicales et scientifiques. Le processus est étroitement réglementé par le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de l’Élevage.

2017

Allemagne – Légalisation à des fins médicales

Depuis la légalisation du cannabis médical en 2017 en Allemagne, les patients peuvent se procurer du cannabis avec une ordonnance de leur médecin. Initialement, le cannabis était importé du Canada, mais l’Allemagne envisage le développement et la réglementation de son propre processus de culture du cannabis.

Mexique – Légalisation à des fins médicales

La légalisation du cannabis médical au Mexique en 2017 vient avec certaines modalités. Les patients peuvent uniquement se procurer et consommer des produits dérivés du cannabis comme les huiles et les capsules, contenant moins de 1 % de THC. Ces produits sont réglementés par le ministère de la Santé. 

2018

Canada – Légalisation

Quelques années après la légalisation du cannabis à des fins médicales sur ordonnance et dans le cadre d’un programme de licences en 2001, le Canada a finalement légalisé le cannabis récréatif en 2018. Toutefois, chaque province et territoire a établi ses propres règlements au chapitre de la culture et de la distribution.

Corée du Sud – Légalisation à des fins médicales

La Corée du Sud est le premier pays de l’Asie de l’Est à légaliser le cannabis à des fins médicales, avec un bémol : le cannabis doit être dérivé de souches CBD et ne procurer aucun effet psychoactif causé par le THC. C’est le Korean Orphan Drug Center qui contrôle et réglemente le marché.

Back to blog arrow Back to All