${ cart.content.item_count } Cart
Close
Continue Shopping
Back to blog arrow Back to All Previous article arrow Les meilleures façons de réduire... 7 façons d’être écolo pour... Next article arrow
Chanvre biologique 101 Image Back to blog arrow Back to All

Chanvre biologique 101

Image par Unsplash

L’histoire du chanvre est marquée par la confusion.

Cette incompréhension de la plante date de 1937, lorsque la possession du chanvre et de la marihuana (cannabis) étaient expressément illicites selon la Marihuana Tax Act. Bien que la loi ait été abrogée dans les années 1960, l’incertitude continuait de planer, et s’est même amplifiée dans les années 1970 lorsque le gouvernement des États-Unis a inscrit le chanvre comme drogue à l’Annexe 1 des substances illicites, aux côtés du cannabis.

Pendant plus de 80 ans, ces deux cousins, tous deux dérivés de la famille Sativa, étaient, selon les fonctionnaires, impossibles à distinguer. La nouvelle loi agricole des États-Unis (2018 US Farm Bill) reconnaît enfin les grandes différences entre les deux plantes et légalise la production commerciale de chanvre. La confusion est enfin dissipée pour de bon ! 

Chanvre biologique 101

Le chanvre biologique diffère grandement du cannabis biologique de par son apparence, sa composition chimique et ses utilisations. 

Le chanvre biologique a des feuilles plus minces qui sont plutôt concentrées dans la partie supérieure du plant. Le plant de chanvre devient beaucoup plus haut que le plant de cannabis, qui est plus broussailleux.

Leurs concentrations en tétrahydrocannabinol (THC) sont aussi très différentes. Tandis que vous pouvez trouver du cannabis avec des teneurs en THC allant de 5 à 30 pour cent, le chanvre biologique contient la quantité négligeable de 0,3 pour cent. Cela signifie que la consommation de chanvre, même en grande quantité, ne peut pas vous faire planer puisque les effets psychoactifs sont en fait nuls.

Contrairement au cannabis biologique, le chanvre biologique est facile à cultiver et peut prospérer dans presque tous les climats. Et cette plante est utile de mille et une façons.

Usages du chanvre 

Le Ministry of Hemp reconnaît plus de 25 000 usages possibles au plant de chanvre, des graines aux fibres libériennes, en passant par la chèvenotte (la partie ligneuse centrale de la tige).

Les graines qui fournissent une excellente source d’omégas, sont largement utilisées dans l’alimentation. Elles ont un goût de noix et peuvent être mangées crues, transformées en lait, pressées en huile ou moulues en poudre pour de savoureux smoothies. L’huile de graine de chanvre peut aussi être incorporée à des crèmes, à des lotions et à des sérums beauté.

La fibre libérienne est reconnue pour sa robustesse (plus résistante que l’acier selon certains) et peut être transformée en matériaux de construction, en papier, en corde, en tapis, en chaussure, en vêtements durables, et bien plus ! 

La chèvenotte s’avère tout aussi polyvalente. Elle peut être transformée en matériaux de construction (qui rivalisent avec les blocs de ciment) et en isolant naturel, qui retient la chaleur. Et ce n’est pas tout : elle peut aussi être transformée en bioplastique et ainsi nous aider à nous distancer de l’utilisation du plastique à usage unique qui contribue à la pollution planétaire.

Le chanvre peut aussi servir à la fabrication de biocarburants écologiques. Grâce à la récente légalisation du chanvre aux États-Unis, il est certain que nous verrons apparaître de nouvelles utilisations durables du chanvre dans l’avenir.

Back to blog arrow Back to All