${ cart.content.item_count } Cart
Close
Continue Shopping
Back to blog arrow Back to All Previous article arrow 7 façons d’être écolo pour... 6 façons d’être plus écologique... Next article arrow
7 changements faciles à adopter pour faire l’épicerie de manière plus écologique Image Back to blog arrow Back to All

7 changements faciles à adopter pour faire l’épicerie de manière plus écologique

Image par Unsplash

Nos paniers d’épicerie ont ce qu’on appelle une « empreinte alimentaire ». Ce terme reconnaît que tout ce que nous achetons, cuisinons et consommons a une incidence écologique. Une fois que nous comprenons notre empreinte alimentaire personnelle, il nous est possible de faire des efforts pour être plus écologique et réduire notre contribution aux changements climatiques.

D’abord, prenez conscience de votre empreinte alimentaire en répondant à ce court questionnaire. Maintenant, voici quelques habitudes à adopter pour diminuer votre empreinte alimentaire. 

  1. Remplacez le bœuf par le porc ou le poulet.

    Selon le Forum Économique Mondial, la production de bœuf est le plus gros contributeur de gaz à effet de serre dans le secteur de l’alimentation. C’est le pire aliment pour la planète, car le processus digestif des bovins libère une grande quantité de méthane.

Vous pouvez grandement réduire l’empreinte écologique de votre repas en remplaçant le bœuf par pratiquement n’importe quelle protéine, sauf l’agneau, qui est le deuxième plus grand animal émetteur de gaz à effet de serre élevé pour la consommation.

  1. Remplacez les légumes importés par des produits locaux

    Réduire la distance entre la ferme et votre table permet de diminuer la charge carbone totale, en plus de profiter d’aliments plus frais qui soutiennent votre économie locale. Vous trouverez des options locales à votre épicerie, au marché ou même dans votre cour arrière si vous créez votre propre jardin.
  2. Remplacez le lait animal par des options végétales

    Vous pouvez réduire votre empreinte alimentaire en optant pour des boissons végétales plutôt que le lait animal. Une nouvelle étude confirme qu’il est préférable de consommer des protéines et des laits à base de plantes plutôt que des produits animaux, même issus de l’élevage durable.

    Vous devrez peut-être faire quelques essais avant de trouver le lait végétal qui vous plaît, mais selon mon expérience personnelle, la clé de la réussite est de commencer par le lait d’amande, de noix de coco ou de chanvre.
  3. Remplacez les légumes surgelés par des légumes frais

    L'achat d’aliments moins transformés diminue la quantité totale d’énergie consommée. Une étude a conclu que les carottes surgelées, par exemple, produisent trois fois plus de pollution que les carottes fraîches. Évidemment, vous pourrez réduire davantage votre empreinte alimentaire (et votre facture d’épicerie) en entretenant votre propre jardin.

    5. Remplacez les fruits et légumes de culture conventionnelle par des options biologiques

    Le National Resources Defense Council suggère d’opter pour des produits biologiques afin d’être plus écologique. Selon l’étude, l’agriculture biologique est mieux pour l’environnement et est plus sécuritaire pour votre famille, les fermiers et les communautés.

    Si passer totalement aux aliments biologiques est impossible dans votre ville, vous pouvez tout de même réduire votre incidence environnementale en suivant les listes « Clean 15 » et « Dirty Dozen ».
  1. Remplacez les gros poissons par ceux au bas de la chaîne alimentaire

    En règle générale, plus l’animal se trouve au bas de la chaîne alimentaire, mieux c’est. Pour les fruits de la mer, il suffit de choisir des options à faible incidence comme les moules, les calmars et les palourdes, plutôt que le saumon ou le thon. Comme toujours, vérifiez les étiquettes et achetez uniquement des produits issus de la pêche durable pour des habitudes d’achat plus écologiques.
  2. Remplacez la malbouffe hautement transformée par des options plus santé et moins énergivores

    C'est certainement une solution gagnante. Éliminer les aliments hautement transformés réduit l’empreinte écologique de votre panier d’épicerie et améliore votre alimentation. Essayez ceci : vérifiez les étiquettes avant d’acheter. Si un produit a plus de 10 ingrédients, remettez-le sur les tablettes et choisissez autre chose. Ça ne veut pas dire de remplacer les craquelins par des pommes. Tout ce que j’essaie de dire est qu’il y a de meilleures options que d’autres et qu’une simple vérification de l’étiquette vous mettra sur la bonne voie.
Back to blog arrow Back to All