${ cart.content.item_count } Cart
Close
Continue Shopping
Back to blog arrow Back to All Previous article arrow 7 changements faciles à adopter... Les meilleurs substituts aux pailles... Next article arrow
6 façons d’être plus écologique à l’heure du souper Image Back to blog arrow Back to All

6 façons d’être plus écologique à l’heure du souper

Que vous receviez des invités à souper ou concoctiez un repas pour vous seul, il y a de nombreuses manières de créer un menu plus écologique.

Ces six conseils sont un bon point de départ, mais gardez à l’esprit que vous pouvez toujours en faire plus. Par exemple, pensez à la manière dont vous servez vos repas. Utilisez-vous des pailles, des ustensiles ou des couverts jetables en plastique ? Accompagnez-vous vos assiettes de serviettes de table en papier plutôt qu’en tissu ? Gaspillez-vous beaucoup de nourriture ?

De petits changements à votre routine peuvent faire une grande différence pour la planète. Mais pour l’instant, concentrons-nous sur le plus important : la nourriture !

Laissez tomber le bœuf 

La production du bœuf est 10 fois plus dommageable pour l’environnement que celle de la volaille, du porc et des produits laitiers. Une étude a démontré qu’elle requiert environ 28 fois plus de terre et 11 fois plus d’eau que les autres catégories et émet cinq fois plus de gaz à effet de serre.

Remplacer le bœuf par d’autres protéines comme le poulet, la dinde ou des options végétales permet de considérablement diminuer l’incidence environnementale de votre repas. 

Optez pour des aliments locaux et biologiques

Ce n’est pas pour rien que vous entendez sans cesse parler des produits biologiques et locaux. Acheter des aliments locaux aide à réduire la quantité d’émission de carbone requis pour le transport de vos aliments de la ferme à votre assiette. Il a été prouvé, encore et encore, que les méthodes d’agriculture et d’élevage biologiques s’avèrent plus durables et moins destructives pour l’environnement environnant. 

Vous trouverez des options biologiques pour vos fruits et légumes, vos viandes, vos poissons et vos produits laitiers à l’épicerie, ou encore mieux, au marché fermier.

N’achetez plus d’avocats

Désolée de vous l’apprendre, mais notre planète ne peut plus soutenir notre amour pour les avocats.

Au Mexique, d’où le fruit est originaire, la demande d’exportation est tellement grande que les fermiers ont commencé à raser illégalement des forêts en vue de consacrer plus de terres agricoles pour alimenter notre obsession Instagrammable. La consommation d’avocats importés contribue à la déforestation de masse, au déplacement des espèces et aux troubles civils; il y a même une « police des avocats » en poste pour protéger l’« or vert ». Les prix locaux des aliments de base augmentent à un rythme effréné et le pays, qui fournit actuellement environ la moitié des avocats dans le monde, a même pensé à importer des avocats pour répondre au besoin national. 

Servez des légumes crus

Je ne parle pas seulement de carottes et de trempette ici. Il existe une infinité de mets à base de légumes crus qui constituent des plats d’accompagnement impressionnants. L’exemple parfait : cette délicieuse salade de nouilles arc-en-ciel au pesto

Mais pourquoi les légumes crus ? Eh bien, la cuisson prend de l’énergie et l’éviter diminue votre consommation. En plus, vous gagnerez du temps et économiserez de l’eau si vous faites habituellement bouillir vos légumes ou les faites cuire à la vapeur.

Ne consommez pas de boissons en bouteille

À moins de vivre dans une région sans accès à l’eau potable, il n’y a aucune raison de ne pas servir de l’eau du robinet et d’ainsi réduire votre utilisation de plastique, de verre et d’aluminium.

Vous voulez impressionner vos invités (ou simplement vous faire plaisir) ? Remplissez une carafe de fruits congelés et d’eau (du robinet). Les fruits servent de glaçons et infusent votre eau. Délicieux !

Doublez votre recette

Le fait de cuisiner de grandes quantités de nourriture réduit la quantité d’énergie utilisée par repas. Approchez cette initiative comme suit : plutôt que d’allumer le four plusieurs fois pour préparer des repas séparés, maximisez votre usage de la chaleur en cuisinant de grandes quantités en une seule fois. Cela vous permet aussi de diminuer le nettoyage et la vaisselle sale.

Le meilleur dans tout ça ? Les restants d’aujourd’hui sont les dîners de demain.

Vous vous demandez toujours quoi servir ? Jetez un coup d’œil à ces idées de soupers délicieux et écologiques :

La sauce aux tomates et à la saucisse à la dinde italienne de Simple Ecology

Le ragoût à l’orge et aux légumes racines de Greener Ideal

Le bol de champignons marinés avec riz et lentilles de Go Dairy Free

Le pâté au poulet de Sustainable Baby Steps

Back to blog arrow Back to All