${ cart.content.item_count } Cart
Close
Continue Shopping
Back to blog arrow Back to All Previous article arrow Le guide cadeaux parfait pour... Le guide cadeaux parfait pour... Next article arrow
5 trucs pour cuisiner des gâteries santé au cannabis pour les fêtes Image Back to blog arrow Back to All

5 trucs pour cuisiner des gâteries santé au cannabis pour les fêtes

Image par Unsplash | Olia Nayda

La nourriture est l’un des aspects les plus importants des fêtes. Brunchs, dîners, soupers et desserts sont des moments spéciaux qui nous rassemblent et qui nourrissent notre mémoire de doux souvenirs.

Toutefois, ces souvenirs peuvent tourner au vinaigre lorsqu’on se met à penser au mauvais gras, au sucre raffiné, aux glucides et aux portions gigantesques qui s’invitent traditionnellement à la table des fêtes.

Il y a en effet un prix à payer pour ces litres de cappucinos engloutis pour célébrer nos retrouvailles avec les personnes aimées ou ces hors-d’œuvre et leur trempette décadente avalés pour décompresser. 

Il n’est pas nécessaire que les choses se passent ainsi. Voici 5 trucs pour créer des gâteries santé infusées au cannabis qui vous permettront de profiter du moment.

Voici comment cuisiner des gâteries santé au cannabis pour les fêtes :

1. Pensez à la source de gras

Lorsque vous cuisinez à la maison, vous contrôlez entièrement les ingrédients. Vous pouvez adapter votre recette à vos exigences alimentaires, ce qui est une bonne chose. Par contre, cela peut aussi créer un peu de confusion, surtout lorsqu’on pense à toutes les variétés d’huiles vendues au supermarché.

Alors, quelle est la source de matière grasse la plus saine pour cuisiner ?

Il faut d’abord étudier votre recette, car toutes les sources de gras ne sont pas interchangeables. Par exemple, il est très simple de changer une huile par une autre, mais remplacer du shortening végétal par de l’huile entraînera un échec Pinterest assuré ! Une fois que vous connaissez le type de matière grasse requise, vous pourrez raffiner votre choix.

Toute personne préoccupée par sa santé cardiovasculaire devrait éviter les gras saturés, ce qui inclut la toute puissante huile de noix coco et les graisses animales comme le beurre. Les gras trans comme ceux que l’on retrouve dans le shortening ne sont pas non plus une source de gras idéale.

Remplacez les gras saturés ou gras trans par une option polyinsaturée d’abord et mono-insaturée si nécessaire. Souvenez-vous que le cannabis doit être décarboxylé et que c’est la matière grasse qui active ses cannabinoïdes, c’est pourquoi vous devrez commencer par infuser le gras.

Les matières grasses polyinsaturées et mono-insaturées les plus saines sont 

  • Pépin de raisin
  • Tournesol
  • Olive
  • Avocat

2. Coupez le sucre — toutes les sortes de sucre

Nous savons tous que trop de sucre dans notre alimentation rime avec complications de santé comme le diabète et les maladies cardiovasculaires. Cela dit, nous continuons de penser que lorsqu’on parle de sucre, il s’agit de sucre blanc exclusivement.

On se tourne alors vers les cristaux de sucre de canne, le sirop d’agave, les sucres de noix de coco et les options biologiques pour finalement atteindre les mêmes taux de glycémie. Cette année, préparez des gâteries vraiment saines et réduisez la quantité totale de sucre dans vos pâtisseries.

Selon moi, un bon ratio de départ est de réduire de moitié la quantité de sucre requise dans la recette ou d’ajouter plus d’épices et de couper complètement le sucre.

Si vous n’êtes pas du type sans sucre, essayez plutôt d’ajouter des fruits frais ou séchés à vos recettes.

3. Allez-y avec des grains entiers

Si votre recette nécessite de la farine, assurez-vous de choisir une variété faite de grains entiers pour augmenter la densité nutritive et bénéficier d’un niveau de satiété élevé. Les grains entiers rassasient grâce aux fibres qu’ils contiennent et aident à éviter les fringales.

Autre option : pendant la période des fêtes, lancez-vous dans la préparation de quelques recettes sans farine. Les truffes au chocolat noir remplies de beurre de graines de tournesol et les boules de protéines faites à partir de cacao cru, de copeaux de noix de coco et d’autres superaliments sont des ajouts délicieux à vos traditionnelles gourmandises.

4. Glissez des superaliments dans vos recettes 

Vivre en meilleure santé ne signifie pas de se priver de tout, car ce serait tout simplement terrible. Il est plutôt question de faire des choix conscients qui nourrissent notre corps et d’ajouter quelques nouveaux ingrédients savoureux à nos recettes habituelles.

Cuisiner avec du cannabis permet d’exercer sa créativité avec des superaliments inconnus à ce jour.

Voici quelques-uns de nos superaliments favoris à glisser dans vos préparations : 

  • Les graines de chanvre ajoutent un goût de noisette et sont une source équilibrée d’omégas et de protéines complètes.
  • Les baies de Goji sont une source élevée de vitamines, de protéines et d’antioxydants et contiennent 8 acides aminés essentiels.
  • La spiruline possède une haute teneur en fer, en calcium, et en antioxydants en plus d’être une source de protéine complète.

5. Surveillez les portions

Quelle que soit la recette, le contrôle des portions fait partie intégrante de toute gâterie ou de tout repas sain. Rendez-vous service en cuisinant des biscuits plus petits ou des mini cupcakes. De cette façon, vous pouvez en manger plusieurs sans dépasser la limite raisonnable.

En prime : vous en avez plus à partager.

Back to blog arrow Back to All